Les artistes Limitrophe Production

KOKOKO!

African Alternative Electronic Post-Punk Kinshasa https://kokokomusic.bandcamp.com/releases
Contact : Clément Jaulin - 06 72 66 20 98

KOKOKO! est un projet né à la faveur d’un tournage, celui du prochain projet de la Belle Kinoise (Staff Benda Bilili) accompagnés du producteur Débruit, documentant la scène contemporaine du Kinshasa underground.

La captation des images et les sessions d’enregistrement se sont déroulées à Kinshasa durant tout le mois de Juillet 2016 et aboutiront à trois objets : un film documentaire, sa bande originale et une création live réunissant les musiciens du film. celle-ci est le fruit de la collaboration entre le producteur Débruit et plusieurs figures de la scène kinoise underground rencontrées au cours du film.

Il y a d’abord ce groupe informel de musiciens de la rue Kato, quartier Ngwaka, inventeurs de leur propres instruments (presque des sculptures) à l’aide des ressources disponibles : roues de vélo, boîtes de lait en poudre, poignée d’accélérateur de moto… autant d’éléments qui participent à la création d’une identité sonore inouïe et dégagée de tout référence directe (une techno sans Détroit), proche par endroits de la musique savante (répétitive, concrète…) mais jamais détachée de la danse.

L’autre figure de proue du projet est le performer Makara Bianco. Accompagné d’une troupe de danseurs, il sévit dans son propre maquis  »Le Couloir de Bercy ». Sono poussée dans ses retranchements crachant des boucles électroniques hypnotiques et distordues, Makara court d’un bout à l’autre de l’estrade, harangue les spectateurs, provoque larsens et déflagrations noise jusqu’à la transe complète de l’auditoire, au cours de sets marathons pouvant durer jusqu’à six heures d’affilée.

Ensemble, ils forment le groupe KOKOKO! qui donne à entendre les sons du ghetto et des clubs du centre ville, ceux d’une modernité brute et libre, inventant tout à partir de rien comme pouvaient le faire le NYC des 80’s ou le Berlin de la décennie suivante.