Les artistes Limitrophe Production

Martin Mey – Sing-Along

Neo Folk In/Ex Music
Contact : mariebooking.limitrophe@gmail.com

 

SING-ALONG, la nouvelle création de Martin Mey, s’inscrit dans la continuité de son travail autour de la « folk soul » alliant d’une part la mélancolie de la folk et, d’autre part, l’esprit de communion inspiré par les chœurs issus du « Negro Spiritual ». Ce travail de création est motivé par l’équilibre et l’épanouissement que l’artiste recherche dans les formes chorales.

Ce projet se construit à partir de deux hypothèses de recherche à savoir l’impact du chant sur le corps physique, individuel et celui sur le corps social, collectif. Dans un premier temps, la question du bien-être, qu’il soit physique ou psychologique, que peut procurer la pratique du chant. Ici, l’intention de l’artiste est de transmettre au public ce qu’il ressent en chantant. Ainsi, par le simple fait de chantonner, de répéter, le public s’empare de ce langage et éprouve à son tour cette sensation physique indicible. Seconde intention défendue au sein de ce projet : « faire les choses ensemble », en l’occurrence avec un chœur. Au delà de la sensation intime, l’objectif devient alors la vibration collective (sur scène), l’écoute de chacun pour trouver son propre mode harmonique (dans le public).

Martin Mey, artiste singulier dans son rapport à la scène, a toujours placé le chant choral au coeur du propos musical : que ce soit par la superposition de boucles vocales à ses débuts en solo, dans les harmonies en trio du précédent album ou dans ses diverses collaborations avec des ensembles vocaux. Le souhait de Martin est de placer le public au “choeur” du projet, en le faisant sortir de son rôle de simple spectateur pour le faire évoluer en acteur du projet à part entière.

Il émane alors du moment une participation naturelle. On se prend au jeu et on fredonne avec lui de sorte que chacun devienne un élément central de cette pop singulière et collective. Au gré des improvisations, le chanteur devient spectateur, le spectateur devient chanteur, et se tisse alors au gré des énergies une intimité partagée qui s’ouvre sur des harmonies puissantes, amples et tranquilles.

« Une densité émotionnelle peu commune » – Libération

“Sa voix sensuelle envoie valser toutes nos déprimes et laisse place à une pop bienfaisante, flirtant parfois avec la folk et la soul” – Les Inrocks