Les artistes Limitrophe Production

Nevché – Shooting Stars

Rock / Poésie In/Ex Music
Contact : mariebooking.limitrophe@gmail.com

« Marylin Monroe n’était pas seulement cette blonde platine, symbole d’un idéal sexy féminin photogénique et posée là. Une «sois-belle-et-tais-toi» à qui l’on demande de ne surtout pas penser. On connaissait la grande actrice, mais on ignorait l’intellectuelle brillante qu’elle fut. De même pour Kurt Cobain. Il n’était pas juste le chanteur du groupe Nirvana, et ce junkie fébrile et nihiliste, symbole d’une jeunesse désoeuvrée. Il était aussi et surtout un être intelligent, doué et hyper-lucide. Leurs écrits intimes nous révèlent ces aspects méconnus de leur être. Des réflexions instinctives et brillantes sur les femmes, leurs conditions, leurs désirs, le succès, la difficulté à l’assumer et le dérèglement des sens qui l’accompagne, les raisons des addictions, l’injustice aus- si. Ces «suicidés de la société», si différents, si proches, auraient pu se rencontrer, se confier. Entre concert littéraire, lecture musicale et poème rock, «Shooting stars» se présente comme la traversée du rêve de cette rencontre imaginée par Nevché. »

Avec « Monde Nouveau Monde Ancien », son premier album sorti en 2009, puis « Le soleil brille pour tout le monde ? », une mise en musique de textes inédits et militants de Prévert en 2011, Frédéric Nevchehirlian a tracé une route sinueuse et singulière entre rock, slam et chanson. Un nom compliqué, un genre indé nissable, une démarche de développe- ment artisanale et militante, ce capétien de français n’avait pas tous les atouts pour vivre de sa musique dans le contexte que nous connaissons depuis une décennie… Et pourtant après 5 ans et 3 albums, c’est plus de 20 000 exemplaires vendus, 300 dates aux 4 coins de la France, et un accompagnement de structures nationales (Festivals Francofolies, Marsatac, Paul B, la Sacem pour ne citer qu’elles) qui con rment un phénomène récurrent : on aime aussi dans l’hexagone une expression exigeante autour du mot.

Artiste ancré dans sa réalité, Frédéric a, au l des ans, multiplié les rencontres et les collaborations (Serge Teyssot-Gay, Mike Ladd, Saul Williams, L, Marcel Kanche, Rodolphe Burger), initié à Marseille le Festival Gravitations autour du mot mis en musique (ont été invités en autres Sandra N’Kaké, Michel Cloup, Ottilie [B]., Dimoné, Wladimir Anselme, Sammy Decoster, Dgiz, Peter Van Poehl, des poètes sonores, etc.) et fondé une coopérative culturelle, Internexterne, qui assure la production de disques, de spectacles, et l’accompagnement d’artistes émergents. Comme un autre chemin, une autre façon de vivre la musique, de vivre de la musique.