Les artistes Limitrophe Production

Pagaï

Nouvelles Musiques Traditionnelles In/Ex Music
Contact : Zoë Leclaire

Baltazar Montanaro-Nagy et Simon Drouhin explorent à la fois l’aspect électronique et acoustique du violon baryton afin de présenter une musique d’inspiration traditionnelle pleinement ancrée dans le monde actuel. Au delà de l’expérimentation créative, ce duo questionne les musiques traditionnelles en général et plus particulièrement le rapport aux danseurs. Elle se présente en deux volets à la fois écrits et improvisés : Amours solo (violon baryton acoustique) et Pagaï duo (violon baryton et ordinateurs).

Le duo sera le pendant du solo, son miroir, une lutte contre les idées assombrissantes qui nécessite d’être plusieurs. Pour que les « plusieurs » soient infinis, il est dans la réflexion de Baltazar Montanaro-Nagy d’assister la musique par ordinateur, pour que s’ouvre le champ des possibles jusqu’aux limites de l’imagination seule. Ce travail sera fait en collaboration avec Simon Drouhin, pour sa connaissance des racines, de la terre et la pratique des musiques électroniques. Le violon baryton est au centre de l’attention musicale avec Baltazar Montanaro-Nagy comme instrumentiste principal et Simon Drouhin dans le rôle d’un alchimiste expérimentateur. Ils travailleront ensemble à partir de la même source sonore qu’est le violon baryton ainsi que de sons récoltés dans leur environnement.

La partie Amours solo est une recherche de l’intime, c’est pour cette raison que le « combat » se mène seul avec l’instrument. Le violon baryton est utilisé pour sa palette sonore complète et sa capacité à traduire de par son timbre un discours personnel entremêlé de silences et de parties jouées.